le 17 octobre 2016
Les collectivités toujours plus nombreuses à envisager une réduction de leurs effectifs

En 2016, près d’une collectivité locale sur deux (44 %) prévoit de réduire ses effectifs, une part en très forte hausse par rapport à 2015, où seule une sur quatre (26 %) envisageait de le faire, selon le dernier baromètre RH des collectivités locales, réalisé par le Pôle public du groupe Randstad France en partenariat avec l’association Villes de France, l’Assemblée des Communes de France et La Gazette des Communes. Depuis le premier baromètre en 2012, jamais la proportion de collectivités anticipant un recul de leurs effectifs n’avait été aussi importante. Ce résultat inédit doit s’interpréter à la lumière de la baisse des dotations versées par l’Etat aux collectivités, désormais engagée dans sa troisième année consécutive. D’ici 2017, la baisse cumulée de l’enveloppe des dotations globales de fonctionnement (DGF) devrait en effet atteindre 28 milliards d’euros. Malgré l’amélioration de la situation financière des collectivités soulignée par la Cour des Comptes dans son récent rapport, ce manque à gagner affecte la politique de gestion des ressources humaines (GRH) de la très grande majorité d’entre elles. Elles sont 60 % à avoir déjà réduit leurs charges de fonctionnement en 2016 tandis que 30 % prévoient de le faire d’ici la fin de l’année, révèle l’étude. Autre résultat significatif, la part des communes constatant une dégradation de leur climat social (52 %) est en forte hausse sur un an (+ 9 points).